Nouvelles provinciales

1230 0  tfmf gnto0hv34ulyy13vyi5lthma cc54428e 3cc9 497f 82df 1f75f30bdab0 0 photoup

Plus de services de garde d'enfants, plus de choix

L’Ontario rend les services de garde gratuits pour les enfants d’âge préscolaire de deux ans et demi à la maternelle

Aujourd'hui, la première ministre Kathleen Wynne a annoncé que, à compter de 2020, les services de garde agréés à temps complet seront accessibles gratuitement aux enfants d'âge préscolaire, de l'âge de deux ans et demi jusqu'au moment où ils deviennent admissibles à la maternelle. La gratuité de ces services permettra aux familles de réaliser des économies estimées à 17 000 $ par enfant, aux parents de retourner au travail quand ils veulent, et aux enfants de bénéficier d'un meilleur départ dans la vie.

La première ministre était aujourd'hui à la Nelson Mandela Park Public School de Toronto en compagnie de Charles Sousa, ministre des Finances, et d'Indira Naidoo-Harris, ministre de l'Éducation et ministre responsable de la Petite Enfance et de la Garde d'enfants. Ils y ont expliqué comment le nouvel investissement de l'Ontario, qui s'élèvera à 2,2 milliards de dollars sur trois ans, permettra d'élargir l'accès à des services de garde d'enfants abordables dans toute la province, allégeant ainsi le fardeau financier qui pèse sur les familles dans le contexte de notre économie en évolution, et offrant à tous les enfants de l'âge de deux ans et demi jusqu'à la maternelle l'accès gratuit à des services de garde agréés, et ce à compter de 2020.

Il a été démontré que l'apprentissage des jeunes enfants augmente le degré de réussite scolaire tout au long de la vie. En améliorant l'accès aux services de garde, les parents - en particulier les femmes - jouiront d'une plus grande liberté pour déterminer le moment de leur retour au travail, ce qui rapprochera l'Ontario de son objectif de l'équité salariale. Ce changement historique de la façon dont les services de garde sont offerts dans notre province s'appuie sur les conseils émis par Gordon Cleveland, économiste, dans son rapport Des services abordables pour tous : rendre les services de garde agréés abordables en Ontario et sur un vaste processus de consultations en personne et en ligne avec des milliers de parents, d'éducateurs et de professionnels de la santé en Ontario.

Offrir la gratuité des services de garde agréés à temps complet aux familles qui ont des enfants d'âge préscolaire, cela fait partie du plan de l'Ontario visant à miser sur le mieux-être, à créer des possibilités d'avenir et à rendre la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan comprend les médicaments d'ordonnance gratuits pour les personnes de moins de 25 ans et de 65 ans et plus grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération. Il comprend aussi la gratuité des frais de scolarité pour des centaines de milliers d'étudiants, un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, ainsi qu'un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables.

Faits en bref

  • L’Ontario fait un nouvel investissement de 2,2 milliards de dollars sur trois ans dans les services de garde d’enfants, ce qui comprend plus de 930 millions de dollars en 2020-2021 pour la gratuité des services pour les enfants d’âge préscolaire, de l’âge de deux ans et demi jusqu’au moment où ils deviennent admissibles à la maternelle, à compter de septembre 2020.
  • Dans le cadre de cet investissement général, l’Ontario augmente de 162,5 millions de dollars sur trois ans le financement de fonctionnement du système de garde afin d’accroître l’accès aux services de garde agréés, de soutenir la réduction des frais associés à ces services, et de réduire ou éliminer les listes d’attente pour des places subventionnées.
  • Cet investissement comprend 90 millions de dollars en 2018-2019 pour soutenir l'expansion des services de garde pour les enfants de 0 à 4 ans, dont 53 millions de dollars qui permettront d’offrir environ 4 200 subventions et 26 millions de dollars dédiés à l’établissement d’un financement de base pour les services de garde d’enfants à domicile.
  • Afin de soutenir l’expansion des services de garde agréés et d’en assurer la qualité, l’Ontario mettra également en place une grille salariale pour tout le personnel du programme travaillant dans le secteur de la petite enfance et des services de garde qui, à compter d’avril 2020, assurera que leur rémunération correspond mieux à celle des éducateurs et éducatrices autorisés de la petite enfance des programmes à temps plein de maternelle.
  • L’Ontario investira 40 millions de dollars sur trois ans pour appuyer l’expansion des programmes de garde d’enfants agréés dans les collectivités des Premières Nations. De nouveaux fonds d'immobilisations seront également disponibles afin que les Premières Nations puissent construire de nouvelles garderies, ou rénover leurs garderies existantes.
  • Un fonds d’innovation de 30 millions de dollars sur deux ans sera dédié à la recherche de solutions aux problèmes chroniques en matière de garde d’enfants, notamment les façons de prolonger les heures de garde afin d’atténuer l’anxiété et le stress des parents qui travaillent de longues heures, font des quarts ou travaillent dans des conditions précaires.
  • Aujourd'hui, le gouvernement publie également les recommandations stratégiques émises par Gordon Cleveland, professeur agrégé émérite en économie de la Faculté d’administration de l’Université de Toronto à Scarborough, sur l'abordabilité des services de garde ainsi que l'Étude sur la main-d'œuvre du secteur de la petite enfance et de la garde d’enfants menée par R.A. Malatest and Associates Ltd. La gratuité des services de garde pour les enfants d'âge préscolaire est une recommandation clé tirée du rapport de M. Cleveland. La mise en œuvre d'une grille salariale est une recommandation clé de l'Étude sur la main-d'œuvre.
  • Rendre les services de garde plus abordables et accessibles était l’une des principales recommandations du rapport final du Comité directeur de la Stratégie pour l’équité salariale entre les sexes. En outre, cette décision concorde avec la Stratégie ontarienne pour l'autonomisation économique des femmes, qui a pour objectif de combler l'écart salarial entre les sexes.
  • Depuis 2012-2013, le nombre de places dans les services de garde d’enfants agréés est passé à plus de 406 000. Il s’agit d’une augmentation de 38 %.
  • Depuis le 1er septembre 2016, les garderies agréées et les agences de garde d’enfants à domicile ne peuvent plus imposer de frais aux parents pour inscrire leur enfant sur une liste d’attente.

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes