Nouvelles provinciales

1878 0  tfmf 4bdawi55clvcx245xujqz1ra 61613e2b 5324 45c5 badd 6abda7d7a178 0 photoup

Un plan axé sur le mieux-être et l'avenir

L’Ontario continue d’investir dans les soins de santé, les services de garde d’enfants et les services de santé mentale

Today, the government released the 2018 budget which includes significant new investments in health care, child care, home care and mental health, as well as new measures to create more job opportunities for the people of the province. The budget also focuses on initiatives that will make life more affordable and enhance financial security in times of rapid economic change.

L'économie de l'Ontario se renforce, affichant le taux de chômage le plus bas depuis près de deux décennies. Néanmoins, bon nombre de personnes peinent à prendre soin d'elles-mêmes et de leur famille en raison de la hausse du coût de la vie et compte tenu du fait qu'il devient de plus en plus difficile de trouver un emploi à temps plein stable. Les changements qui s'opèrent dans l'économie ont pour effet de creuser l'écart entre les citoyens. C'est pourquoi le gouvernement a dressé un plan pour édifier un Ontario meilleur et plus équitable, en soutenant les Ontariennes et Ontariens pour les aider à améliorer leur situation dès aujourd'hui et à se préparer pour demain.

Aujourd'hui, le ministre des Finances, Charles Sousa, a déposé le budget à l'Assemblée législative. S'il est adopté, ce budget permettrait à l'Ontario d'élargir l'Assurance-santé Plus afin d'offrir gratuitement les médicaments sur ordonnance à toutes les personnes de 65 ans et plus, d'améliorer les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, et de proposer des programmes préscolaires de garde gratuits pour les enfants âgés de deux ans et demi jusqu'à l'âge d'admissibilité à la maternelle.

Investir dans les soins

L'Ontario contribue à alléger les pressions financières que ressentent de plus en plus les particuliers et les familles en leur donnant un ensemble de moyens pour prendre soin de leurs proches. Voici comment :

  • Mettre en place le nouveau programme Bien chez soi pour les aînés. Cette mesure tient compte des coûts engagés pour les aînés plus âgés qui désirent vivre chez eux. Elle vise à octroyer une aide financière allant jusqu'à 750 $ par année aux ménages admissibles dont le chef est âgé de 75 ans et plus pour les aider à vivre de façon autonome et à compenser les frais d'entretien de leur foyer.
  • Lancer un nouveau programme pour les médicaments sur ordonnance et les soins dentaires prévoyant le remboursement de 80 % du coût des médicaments admissibles jusqu'à concurrence d'un montant annuel de 400 $ pour les personnes seules, de 600 $ pour les couples et de 700 $ pour une famille de quatre personnes avec deux enfants - à l'intention des personnes ne bénéficiant pas d'un régime d'assurance complémentaire d'employeur ou qui ne sont pas admissibles à l'Assurance-santé Plus ou à d'autres programmes du gouvernement.
  • Offrir plus de services de garde d'enfants abordables et de qualité grâce à des programmes préscolaires de garde gratuits pour les enfants qui ont entre deux ans et demi et l'âge d'admissibilité à la maternelle. Cela permettra à une famille ayant un enfant de profiter d'économies de 17 000 $ en moyenne, économies qui viendront se greffer à celles réalisées à la suite de la mise en oeuvre de la maternelle et du jardin d'enfants à temps plein. Il est prouvé que l'apprentissage chez les jeunes enfants améliore leurs résultats scolaires tout au long de leur vie.
  • Fournir un meilleur accès aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances pour des centaines de milliers d'enfants, de jeunes et d'adultes de plus dans la province, ce qui porte le financement total à plus de 17 milliards de dollars sur quatre ans dans ce secteur.
  • Améliorer nos hôpitaux en offrant un meilleur accès aux soins, en réduisant les temps d'attente et en remédiant aux problèmes liés à la capacité, et mieux répondre aux besoins d'une population en expansion et vieillissante en investissant un montant supplémentaire de 822 millions de dollars en 2018-2019, ce qui représente l'investissement dans les hôpitaux le plus important du gouvernement depuis près de 10 ans. La province entend aussi injecter plus de 19 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années afin de construire et de rénover des hôpitaux, et ainsi offrir davantage de soins de santé, plus rapidement.
  • Permettre un accès plus rapide aux soins à long terme en aménageant 30 000 nouveaux lits de soins de longue durée au cours des 10 prochaines années pour aider les personnes qui ne sont plus en mesure de vivre de façon autonome et offrir la tranquillité d'esprit aux personnes qui en prennent soin - dont 5 000 nouveaux lits d'ici 2022. Ces nouveaux lits s'ajoutent aux 30 000 lits qui sont en voie d'aménagement.
  • Édifier une société équitable et favoriser la prise de décisions éclairées et la participation active à la collectivité, en investissant 1,8 milliard de dollars pour consolider les services offerts à 47 000 adultes ayant une déficience intellectuelle et réformer le système d'aide sociale pour qu'il mette davantage l'accent sur les gens plutôt que les règles et règlements.

Rendre le quotidien plus abordable

Les familles font face à des pressions croissantes - que ce soit au travail, dans leurs déplacements ou dans la gestion de leurs dépenses - qui ont une incidence réelle sur leur vie et sur leur capacité à prendre soin de leurs proches. L'Ontario prend des mesures pour rendre la vie plus abordable et à accroître la sécurité financière pour la population en période de mutation économique rapide, notamment :

  • Offrir gratuitement les médicaments sur ordonnance à toutes les personnes de 65 ans et plus par l'entremise de l'Assurance-santé Plus, de sorte que les personnes âgées aient toujours accès aux médicaments sur ordonnance dont elles ont besoin. Éliminer la franchise annuelle et la quote-part du Programme de médicaments de l'Ontario, ce qui représente des économies de 240 $ par personne par année en moyenne. Élargir l'Assurance-santé Plus faisant suite à l'instauration de la gratuité des médicaments sur ordonnance pour les personnes de moins de 25 ans annoncée dans le budget de l'Ontario de 2017.
  • Offrir aux personnes âgées, et ce depuis le 1er juillet 2017, un crédit d'impôt pour le transport en commun leur permettant d'économiser jusqu'à 450 $ par année, et réduire d'environ 720 $ par année le coût d'un navetteur moyen qui passe du réseau GO Transit ou de l'Union Pearson Express (UP Express) au réseau de la CTT, et vice-versa.
  • Offrir, depuis le 1er juillet 2017, des réductions des factures d'électricité de 25 % en moyenne, et pouvant atteindre 40 % ou même 50 %, pour les familles admissibles à faible revenu ou habitant en région rurale.

Créer des possibilités pour la population

L'Ontario aide les gens à s'adapter à l'économie en mutation et à y prospérer pour faire en sorte que la province demeure un endroit où il fait bon vivre, travailler et faire des affaires. Les principales mesures sont les suivantes :

  • Exempter des frais de scolarité plus de 225 000 étudiantes et étudiants de tout âge du niveau collégial et universitaire. Les familles à revenu faible et moyen sont admissibles à la gratuité scolaire ou à des frais considérablement réduits; l'exonération s'étend aux étudiantes et aux étudiants de familles dont le revenu s'élève à 90 000 $ au maximum; ceux et celles provenant de familles qui gagnent jusqu'à 175 000 $ peuvent aussi être admissibles à une aide financière.
  • Préparer les étudiantes et étudiants à occuper de bons emplois en dégageant 132 millions de dollars sur trois ans pour créer des programmes d'études postsecondaires adaptés aux besoins changeants des apprenants et des employeurs, notamment en consolidant les partenariats avec les employeurs à l'échelle locale, en proposant des programmes plus souples comportant des modules d'apprentissage expérientiel, et en augmentant le nombre de diplômés en sciences, technologie, génie et mathématiques (STGM) de 25 % au cours des cinq prochaines années, soit de 40 000 à 50 000 par année.
  • Prévoir de créer et de maintenir plus de 70 000 emplois en renouvelant et en élargissant le Fonds pour l'emploi et la prospérité, l'augmentant de 900 millions de dollars au cours des 10 prochaines années.
  • Prévoir de nouveaux investissements de 935 millions de dollars au cours des trois prochaines années dans le cadre du plan pour la croissance et de bons emplois afin d'appuyer les entreprises, les étudiantes et étudiants et les personnes diplômées de l'Ontario, d'attirer les investisseurs et de favoriser les emplois bien rémunérés.
  • Rendre les lieux de travail plus équitables pour toutes et tous en s'attaquant à la réduction de l'écart salarial entre les hommes et les femmes, et accroître la transparence du processus d'embauche à l'aide d'une loi qui exigerait que tous les affichages de postes publics incluent un taux de rémunération ou une échelle salariale.
  • Prendre une mesure longtemps attendue par 1,2 million de travailleurs et travailleuses en Ontario en augmentant le salaire minimum, qui est passé à 14 $ l'heure le 1er janvier 2018 et sera haussé à 15 $ l'heure le 1er janvier 2019.

La province a dépassé ses objectifs budgétaires chaque année depuis la récession, et elle prévoit d'enregistrer un excédent en 2017-2018. À compter de 2018-2019, l'Ontario choisit d'investir davantage dans les soins et les services sur lesquels la population de la province compte. Par conséquent, la province essuiera de légers déficits représentant moins de 1 % du PIB. Le budget prévoit le retour à l'équilibre budgétaire d'ici 2024-2025, s'appuyant sur la solide feuille de route de la province en matière de gestion financière responsable.

Faits en bref

  • Le gouvernement choisit de faire de nouveaux investissements de 20,3 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour soutenir des services essentiels sur lesquels la population ontarienne compte en mettant l’accent sur les domaines prioritaires, notamment la santé, l’éducation, la garde d’enfants, les services aux personnes âgées et les services sociaux, en plus de favoriser la croissance de l’économie et la création de bons emplois.
  • Depuis la récession, il s’est créé plus de 800 000 nouveaux emplois nets en Ontario. Le taux de chômage de la province a reculé de façon constante, atteignant son plus bas niveau en 17 ans en février 2018; il est demeuré inférieur à la moyenne nationale pour le 34e mois de suite.
  • Depuis 2014, la croissance de l’économie ontarienne a dépassé celle du Canada et de tous les autres pays du G7.

Ressources additionnelles

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes